Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VIII, vers 487-498

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VIII
Le séjour d'Ulysse chez les Phéaciens - Ulysse dit son estime à l'aède et lui demande de raconter l'épisode du cheval de Troie.
487
Dèmodocos, il me plaît de te considérer, et c'est peu dire, bien au-dessus de tous les autres hommes.
488
C'est une muse qui t'a sans doute... ou bien, c'est tout aussi probable, c'est Apollôn, le fils de Zeus, qui te l'a enseigné/inspiré
489
car tu chantes, sans excessive forfanterie, en harmonie avec l'ordre du monde, le malheur des Achéens
490
tel que ces Achéens le firent et le souffrirent et aussi tel qu'ils le surmontèrent,
491
comme si peut-être toi-même était présent ou bien l'avait entendu dire de première source.
492
Allons donc, s'il te plaît, termine ton repas/digère et pérennise la gloire du cheval de bois
493
qu'Epéios conçut avec Athèna,
494
lui que naguère l'exceptionnel Ulysse conduisit par ruse dans l'acropole,
495
l'ayant rempli de soldats qui pillèrent en conséquence Ilion/Troie.
496
Plaise aux dieux que tu me racontes toutes ces choses selon une juste mesure !
497
Si tu le fais, je raconterai moi-même à tous les hommes
498
combien le dieu, somme toute bienveillant pour toi, a troqué tes yeux pour un poème divin.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας θ
Ὀδυσσέως σύστασις πρὸς Φαιάκας.
487
« Δημόδοκ᾽ἔξοχα δή σε βροτῶν αἰνίζομ᾽ἁπάντων.
488
Ἢ σέ γε μοῦσ᾽ἐδίδαξε, Διὸς πάϊς, ἢ σέ γ᾽Ἀπόλλων,
489
λίην γὰρ κατὰ κόσμον Ἀχαιῶν οἶτον ἀείδεις,
490
ὅσσ᾽ἔρξαν τ᾽ἔπαθόν τε καὶ ὅσσ᾽ἐμόγησαν Ἀχαιοί,
491
ὥς τέ που ἢ αὐτὸς παρεὼν ἢ ἄλλου ἀκούσας.
492
Ἀλλ᾽ἄγε δὴ μετάβηθι καὶ ἵππου κόσμον ἄεισον δουρατέου
493
τὸν Ἐπειὸς ἐποίησεν σὺν Ἀθήνῃ
494
ὅν ποτ᾽ἐς ἀκρόπολιν δόλον ἤγαγε δῖος Ὀδυσσεὺς
495
ἀνδρῶν ἐμπλήσας οἵ ῥ᾽Ἴλιον ἐξαλάπαξαν.
496
Αἴ κεν δή μοι ταῦτα κατὰ μοῖραν καταλέξῃς :
497
αὐτίκ᾽ἐγὼ πᾶσιν μυθήσομαι ἀνθρώποισιν,
498
ὡς ἄρα τοι πρόφρων θεὸς ὤπα σε θέσπιν ἀοιδήν. »
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus