Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VIII, vers 469-486

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VIII
Le séjour d'Ulysse chez les Phéaciens - Ulysse va s'asseoir près d'Alkinoos, coupe une tranche pour que le héraut la remette à Démodocos puis s'adresse à l'aède.
469
Ainsi dit-il et il alla s'assoir sur un lit de table fixe à côté du roi Alkinoos ;
470
or déjà certains découpaient les portions et diluaient le vin
471
et le héraut arrive donnant le bras à l'aède bien-aimé,
472
respecté des conscrits, Dèmodocos, et il le fait asseoir enfin au milieu des convives, l'adossant à une colonne de grand diamètre.
474
Il plaît alors à l'ingénieux Ulysse d'adresser la parole au héraut,
475
en coupant une tranche de dos/filet-mignon d'un sanglier aux blanches défenses et sur lequel il y avait de la graisse en abondance si bien qu'une abondante graisse existait des deux côtés (du filet) :
477
« Héraut, prends ceci, s'il te plaît, et fournis cette viande, pour qu'il fasse bonne chère, à Dèmodocos !
478
Et je lui adresserai convivialement la parole malgré mon chagrin.
479
En, effet, pour tous les hommes qui sont sur notre monde, les aèdes sont fatalement dignes d'estime et d'égards
480
à cause de ce qu’une Muse leur a, en définitive, enseigné les chants
481
et de l'attrait de la bonne engeance des aèdes. »
482
Ainsi s'arrêta-t-il de parler et le héraut l'apportant (l'assiette) à la main la posa devant le Héros Dèmodocos
483
et celui-ci mangea et se réjouit en son cœur.
484
Les convives attrapèrent à pleines mains les plats préparés qui étaient à leur portée.
485
Cependant, quand ils furent rassasiés de manger et de boire,
486
il plaît alors à l'ingénieux Ulysse d'interpeller Dèmodocos :
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας θ
Ὀδυσσέως σύστασις πρὸς Φαιάκας.
469
Ἦ ῥα καὶ ἐς θρόνον ἷζε παρ᾽Ἀλκίνοον βασιλῆα·
470
οἱ δ᾽ἤδη μοίρας τ᾽ἔνεμον κερόωντό τε οἶνον
471
κῆρυξ δ᾽ἐγγύθεν ἦλθεν ἄγων ἐρίηρον ἀοιδόν,
472
Δημόδοκον λαοῖσι τετιμένον· εἷσε δ᾽ἄρ᾽αὐτὸν μέσσῳ δαιτυμόνων, πρὸς κίονα μακρὸν ἐρείσας.
474
Δὴ τότε κήρυκα προσέφη πολύμητις Ὀδυσσεύς,
475
νώτου ἀποπροταμών ἐπὶ δὲ πλεῖον ἐλέλειπτο, ἀργιόδοντος ὑός, θαλερὴ δ᾽ἦν ἀμφὶς ἀλοιφή·
477
« Κῆρυξ, τῆ δή τοῦτο πόρε κρέας, ὄφρα φάγῃσιν, Δημοδόκῳ :
478
καί μιν προσπτύξομαι ἀχνύμενός περ·
479
πᾶσι γὰρ ἀνθρώποισιν ἐπιχθονίοισιν ἀοιδοὶ τιμῆς ἔμμοροί εἰσ ικαὶ αἰδοῦς,
480
οὕνεκ᾽ἄρα σφέας οἴμας μοῦσ᾽ἐδίδαξε
481
φίλησε δὲ φῦλον ἀοιδῶν. »
482
Ὣς ἄρ᾽ἔφη, κῆρυξ δὲ φέρων ἐν χερσὶν ἔθηκεν ἥρῳ Δημοδόκῳ·
483
ὁ δ᾽ἐδέξατο χαῖρε δὲ θυμῷ.
484
Οἱ δ᾽ἐπ᾽ὀνείαθ᾽ἑτοῖμα προκείμενα χεῖρας ἴαλλον.
485
Αὐτὰρ ἐπεὶ πόσιος καὶ ἐδητύος ἐξ ἔρον ἕντο,
486
δὴ τότε Δημόδοκον προσέφη πολύμητις Ὀδυσσεύς·
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus