Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée -Chant XI, vers 248-265

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant XI
Tyro (suite), Antiope
248
« Bonjour, (te voilà devenue) femme, par mon amour. Ainsi au cours de cette année, tu enfanteras de magnifiques enfants puisque les coucheries/étreintes des dieux ne (sont) pas sans effets/fruits et tu les nourriras et les élèveras/chériras.
251
Or, maintenant, retourne vers ta demeure et garde le silence et ne me nomme point ; quant à moi, je suis pour toi Poséidaôn qui érode les terres.
253
Ayant ainsi parlé, il plongea sous le bassin (méditerranéen) agité par les vagues.
254
Elle, ainsi devenue enceinte, enfanta Pelias et Nèlèe, (qui) tous deux devinrent de puissants serviteurs du grand Zeus. Pélias, d'une part, riche en troupeaux, habita dans la vaste contrée d'Iaôlchos et Nèlée finit par habiter à Pylos-sur-Amathus (la sanglante/ la sablonneuse). (Celle que je considère comme) la reine des femmes, enfanta/eut avec Crèthèos les autres (suivants) : Aison et Phérès et l'aurige Amythaon.
260
Or, après elle, je vis Antiope, fille d'Asôpos laquelle se plaît aussi à s'honorer d'avoir passé une nuit dans les bras de Zeus et elle enfanta effectivement deux fils Amphion et Zèthos, lesquels achetèrent les premiers le terrain d'implantation de (la future) Thèbes aux sept portes et ils (la) flanquèrent de hautes fortifications puisque, en vérité, il n'auraient assurément pas pénétré ni habité dans une Thèbes non fortifiée, (isolée) dans une vaste région, quelque puissant qu'ils fussent.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας λ
248
« Χαῖρε γύναι, φιλότητι· περιπλομένου δ᾽ἐνιαυτοῦ τέξεις ἀγλαὰ τέκνα, ἐπεὶ οὐκ ἀποφώλιοι εὐναὶ ἀθανάτων σὺ δὲ τοὺς κομέειν ἀτιταλλέμεναί τε.
251
Νῦν δ᾽ἔρχευ πρὸς δῶμα, καὶ ἴσχεο μηδ᾽ὀνομήνηις· αὐτὰρ ἐγώ τοί εἰμι Ποσειδάων ἐνοσίχθων.
253
Ὣς εἰπὼν ὑπὸ πόντον ἐδύσετο κυμαίνοντα.
254
Ἡ δ᾽ὑποκυσαμένη Πελίην τέκε καὶ Νηλῆα, τὼ κρατερὼ θεράποντε Διὸς μεγάλοιο γενέσθην ἀμφοτέρω· Πελίης μὲν ἐν εὐρυχόρωι Ἰαωλκῶι ναῖε πολύρρηνος ὁ δ᾽ἄρ᾽ἐν Πύλωι ἠμαθόεντι.
260
Τὴν δὲ μετ᾽Ἀντιόπην ἴδον, Ἀσωποῖο θύγατρα, ἣ δὴ καὶ Διὸς εὔχετ᾽ἐν ἀγκοίνηισιν ἰαῦσαι, καί ῥ᾽ἔτεκεν δύο παῖδ᾽Ἀμφίονά τε Ζῆθόν τε, οἳ πρῶτοι Θήβης ἕδος ἔκτισαν ἑπταπύλοιο, πύργωσάν τ᾽ἐπεὶ οὐ μὲν ἀπύργωτόν γ᾽ἐδύναντο ναιέμεν εὐρύχορον Θήβην, κρατερώ περ ἐόντε.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur :Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com,2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus