Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2952
  • On éprouve moins d'indignation contre ceux qui se livrent ouvertement au désordre que contre ceux qui prétendent être vertueux, tandis que rien ne les distingue des hommes du vulgaire.

Source

Conseils à Démonique, 48

Époque

Ve siècle av. J.-C.

Traducteur

Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre

Commentaire

Citation complète : Ne perdez jamais de vue que si les hommes de peu de valeur ont la liberté de faire impunément ce qui leur convient, parce que dès l'origine ils ont fait de cette liberté le fond de leur existence, les hommes entourés de l'estime publique ne peuvent négliger la vertu, sans que des voix nombreuses s'élèvent pour les accuser. On éprouve moins d'indignation contre ceux qui se livrent ouvertement au désordre que contre ceux qui prétendent être vertueux, tandis que rien ne les distingue des hommes du vulgaire, et c'est avec raison ; car si nous réprouvons ceux qui blessent la vérité seulement dans leurs paroles, comment ne pas mépriser des hommes dont la vie entière est une imposture ?

Thème

Date d'ajout

Le vendredi 27 avril 2018 à 12:00

Citations similaires

  • C’est la marque d’un manque de disposition pour la vertu que de donner une grande place aux choses du corps. Il ne faut faire tout cela qu’accessoirement, et appliquer toute son attention à son esprit.

  • Une vertu innée, un génie profond sont d'un grand poids dans la balance de la gloire.

  • La vertu est, en ce qui concerne les plaisirs et les peines, la capacité d'exécuter les plus belles actions, le vice étant la disposition contraire.

  • Il est juste sans doute de louer la vertu des grands hommes ; toutefois leur éloge est un ornement étranger au héros que je chante.

  • Absolument parlant, la raison n'est pas, comme d'autres philosophes le prétendent, le principe et le guide de la vertu ; ce sont bien plutôt les passions.

  • Si la raison est vicieuse et mal disposée, et que de leur côté les passions soient ce qu'elles doivent être, il n'y aura pas de vertu, parce qu'il y manquera la raison, et que la véritable vertu se compose de ces deux éléments.

  • Le mortel généreux qui consacre avec joie ses travaux et ses trésors à la recherche de la vertu, recueille sous la protection des dieux une ample moisson de gloire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus