Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de laRome antique
Citation n°279
  • C’est une faute grave, après avoir reçu une somme d’argent, d'en tenir compte à un autre que celui à qui on la doit.

Citation originale

Unius accepto peccat grave quisque talento, Si quod ab hoc sumpsit imputat hoc alii.

Source

Fables, XII

Époque

IVe siècle

Traducteur

E. Panckoucke

Thème

Date d'ajout

Le vendredi 11 octobre 2013 à 14:30

Citations similaires

  • Lorsque nous exerçons notre générosité, le devoir veut que nous secourions surtout ceux dont les besoins sont le plus pressants.

  • Hésiode nous ordonne de rendre avec usure, si faire se peut, ce qu'on nous a prêté : à quoi donc un bienfait ne nous engage-t-il pas ?

  • La prospérité, dont les fondements s'appuient sur une sage prévoyance, ne peut que s'accroître et durer, tandis que celle qui découle de la perversité du cœur n'a que l'éclat d'une fleur passagère.

  • Je célèbre celui qui a l'intelligence en plus des dons du corps. En effet, grâce à elle, il gérera ses biens, ne plaçant la dépense quand lorsqu'il y a lieu.

  • Quel gâchis ! La nature était pour lui si bonne, et voici que l'argent vient débaucher notre homme !

  • Use sobrement de ce que tu possèdes, et, par de folles profusions, ne te condamne pas toi-même à l'indigence.

  • Qui aime l'argent sans rester juste est criminel. La justice accompagnée de l'amour de l'argent est laide, car il est malséant d'épargner sordidement, même si la justice le permet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus