Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 256-268

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
Le radeau d'Ulysse - Construction du radeau (fin, le gréement) et la mise à l'eau.
256
Il tresse alors tout autour du radeau des nattes d’osier
257
pour protéger des vagues puis il leste (le radeau) avec beaucoup de matériaux (bois, pierres, etc.).
258
Au bout de quelques heures, Calypso, la nymphe (jalousement) mise à l’index par les déesses,
259
apporte de la toile pour fabriquer des voiles et Ulysse les confectionne aussi avec métier.
260
sur ce, il attache au radeau des écoutes solides et longues,
261
et enfin au moyen de rondins, il lance définitivement le radeau sur l’onde humide.
262
Quatre journées s'étaient écoulées et il avait à Lui seul tout terminé ;
263
Lui que le cinquième jour Calypso, la divine, laissa enfin partir de son île,
264
non sans Lui avoir préalablement donné un bain puis l’avoir couvert de vêtements parfumés.
265
Et la divine nymphe avait posé sur le pont d’un côté une outre de vin bien noir
266
et de l’autre une grande citerne d’eau, et aussi des besaces de vivres
267
et elle ajouta encore des victuailles délicieuses en abondance.
268
Finalement, elle fit souffler un vent à la fois doux en force et favorable en direction.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Ὀδυσσέως σχεδία.
256
Φράξε δέ μιν ῥίπεσσι διαμπερὲς οἰσυΐνηισι
257
κύματος εἶλαρ ἔμεν πολλὴν δ᾽ἐπεχεύατο ὕλην.
258
Τόφρα δὲ φάρε᾽ἔνεικε Καλυψώ, δῖα θεάων,
259
ἱστία ποιήσασθαι· ὁ δ᾽εὖ τεχνήσατο καὶ τά.
260
ἐν δ᾽ὑπέρας τε κάλους τε πόδας τ᾽ἐνέδησεν ἐν αὐτῆι,
261
μοχλοῖσιν δ᾽ἄρα τήν γε κατείρυσεν εἰς ἅλα δῖαν.
262
Τέτρατον ἦμαρ ἔην, καὶ τῶι τετέλεστο ἅπαντα·
263
τῶι δ᾽ἄρα πέμπτωι πέμπ᾽ἀπὸ νήσου δῖα Καλυψώ,
264
εἵματά τ᾽ἀμφιέσασα θυώδεα καὶ λούσασα.
265
Ἐν δέ οἱ ἀσκὸν ἔθηκε θεὰ μέλανος οἴνοιο
266
τὸν ἕτερον, ἕτερον δ᾽ὕδατος μέγαν, ἐν δὲ καὶ ἦια κωρύκωι
267
ἐν δέ οἱ ὄψα τίθει μενοεικέα πολλά.
268
Οὖρον δὲ προέηκεν ἀπήμονά τε λιαρόν τε.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus