Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VIII, vers 398-411

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VIII
Le séjour d'Ulysse chez les Phéaciens - Euryale s'exécute et offre à Ulysse une belle épée
398
Ainsi parla-t-il et tous les amiraux acquiescèrent puis transmirent leurs ordres
399
si bien que chaque héraut/porte-pélerine s'en alla quérir les présents.
400
Alors Euryale lui adressa aussitôt la parole, à son tour selon l'étiquette :
401
«Roi Alkinoos, vous êtes remarquable entre tous les conscrits,
402
je me rendrai assurément l'hôte favorable comme tu me l'ordonnes.
403
Je lui donnerai cette épée en bronze massif dont la garde est plaquée d'argent
404
et qui possède un fourreau en ivoire récemment coupé/ciselé ;
405
elle est redoutable des deux tranchants et, de grande valeur, elle sera digne de lui (sous-entendu ironiquement : et réciproquement qu'il soit digne d'elle) ! »
406
Ayant ainsi parlé, il remet de la main à la main (à Ulysse) l'épée garnie de clous d'argent
407
et s'adressant à lui il dit ces mots (d'excuse) empreints de commisération :
408
«Sois le bienvenu, ô paternel étranger !
409
Et si une certaine réplique (de ma part) a été tenue malencontreusement, qu'à l'instant même les vents la soulèvent dans les airs pour l'emporter.
410
Et que les dieux te donnent de rentrer dans ta patrie et de revoir ton épouse
411
puisque tu endures des épreuves depuis (trop) longtemps déjà, loin de tes amis/proches.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας θ
Ὀδυσσέως σύστασις πρὸς Φαιάκας.
398
Ὣς ἔφαθ᾽οἱ δ᾽ἄρα πάντες ἐπῄνεον ἠδ᾽ἐκέλευον
399
δῶρα δ᾽ἄρ᾽οἰσέμεναι πρόεσαν κήρυκα ἕκαστος.
400
Τὸν δ᾽αὖτ᾽Εὐρύαλος ἀπαμείβετο φώνησέν τε·
401
« Ἀλκίνοε κρεῖον, πάντων ἀριδείκετε λαῶν,
402
τοιγὰρ ἐγὼ τὸν ξεῖνον ἀρέσσομαι, ὡς σὺ κελεύεις.
403
Δώσω οἱ τόδ᾽ἄορ παγχάλκεον, ᾧ ἔπι κώπη ἀργυρέη
404
κολεὸν δὲ νεοπρίστου ἐλέφαντος·
405
ἀμφιδεδίνηται πολέος δέ οἱ ἄξιον ἔσται. »
406
Ὣς εἰπὼν ἐν χερσὶ τίθει ξίφος ἀργυρόηλον
407
καί μιν φωνήσας ἔπεα πτερόεντα προσηύδα·
408
« Χαῖρε, πάτερ ὦ ξεῖνε·
409
ἔπος δ᾽εἴ πέρ τι βέβακται δεινόν, ἄφαρ τὸ φέροιεν ἀναρπάξασαι ἄελλαι.
410
Σοὶ δὲ θεοὶ ἄλοχόν τ᾽ἰδέειν καὶ πατρίδ᾽ἱκέσθαι δοῖεν
411
ἐπεὶ δὴ δηθὰ φίλων ἄπο πήματα πάσχεις. »
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus