Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VIII, vers 328-342

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VIII
Le séjour d'Ulysse chez les Phéaciens - Les autres dieux apprécient le spectacle, rient voire plaisantent (Apollôn et Hermès).
328
Ce que voyant, l'un (d'eux) aurait dit ici, s'adressant à tous (ses comparses) :
329
Les mauvaises actions ne rendent pas heureux ! Un lourdeau/bancal a rencontré (et vaincu) un agile/coureur (="Rien ne sert de (savoir) courir, il faut partir à point" ou encore «le dindon contre l'oie, cette fois-ci le dindon n'est pas celui qu'on croit»).
330
Puisque maintenant/cette fois-ci le lourdaud Hèphaistos a roulé Arès
331
à la rapidité exceptionnelle d'entre les dieux qui habitent l'Olympe,
332
lui le boiteux, par son art industrieux ; Arès doit pour cela l'amende infligée à un adultère pris sur le fait.
333
Ainsi, d'une part, s'exprimaient-ils ouvertement de tout cela les uns avec les autres,
334
tandis que, d'autre part, le dieu de première classe, Apollôn, fils de Zeus s'adressait à Hermès :
335
« Hermès, fils de Zeus, (notre) Messager, dispensateur des biens,
336
ne voudrais-tu pas être pressé dans les mailles serrés (de ce filet)
337
pour coucher dans ce lit à côté d'Aphrodite, la blonde mordorée ?
338
Le Messager Argéïphonte (=rapide à la vitesse de la lumière) lui répondit alors instantanément :
339
Affirmatif, en effet, si cela pouvait arriver naturellement, suprême Apollon qui lance au loin ses flèches ;
340
d'une part, ces liens pourraient bien être, trois fois plus nombreux, infiniment plus serrés
341
et, d'autre part, vous pourriez être tous les dieux et même toutes les déesses à me regarder,
342
que, néanmoins, je coucherais volontiers au côté d'Aphrodite, la blonde mordorée.»
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας θ
Ὀδυσσέως σύστασις πρὸς Φαιάκας.
328
Ὧδε δέ τις εἴπεσκεν ἰδὼν ἐς πλησίον ἄλλον·
329
« Οὐκ ἀρετᾷ κακὰ ἔργα :κιχάνει τοι βραδὺς ὠκύν,
330
ὡς καὶ νῦν Ἥφαιστος ἐὼν βραδὺς εἷλεν Ἄρηα
331
ὠκύτατόν περ ἐόντα θεῶν οἳ Ὄλυμπον ἔχουσιν,
332
χωλὸς ἐὼν τέχνῃσι· τὸ καὶ μοιχάγρι᾽ὀφέλλει. »
333
Ὣς οἱ μὲν τοιαῦτα πρὸς ἀλλήλους ἀγόρευον·
334
Ἑρμῆν δὲ προσέειπεν ἄναξ Διὸς υἱὸς Ἀπόλλων·
335
« Ἑρμεία, Διὸς υἱέ, διάκτορε, δῶτορ ἑάων,
336
ἦ ῥά κεν ἐν δεσμοῖς ἐθέλοις κρατεροῖσι πιεσθεὶς
337
εὕδειν ἐν λέκτροισι παρὰ χρυσέῃ Ἀφροδίτῃ ; »
338
Τὸν δ᾽ἠμείβετ᾽ἔπειτα διάκτορος ἀργεϊφόντης·
339
« Αἲ γὰρ τοῦτο γένοιτο, ἄναξ ἑκατηβόλ᾽Ἄπολλον·
340
δεσμοὶ μὲν τρὶς τόσσοι ἀπείρονες ἀμφὶς ἔχοιεν,
341
ὑμεῖς δ᾽εἰσορόῳτε θεοὶ πᾶσαί τε θέαιναι,
342
αὐτὰρ ἐγὼν εὕδοιμι παρὰ χρυσέῃ Ἀφροδίτῃ. »
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014-2018 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2016

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus