Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VI, vers 41-61

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VI
L'arrivée d'Ulysse en Phéacie - L'Olympe. Le séjour des immortels. Réveil de Nausicaa. Requête à son père pour laver le linge familial.
41
Après avoir ainsi terminé de dire (ce qu'elle avait à dire), Athèna, la déesse à la vision nocturne,
42
s’envole vers l’Olympe où, dit-on, résistent au temps les éternelles demeures des dieux.
43
Ni les vents ne les ébranlent ni la pluie ne les inonde
44
ni la neige ne les recouvre mais un ciel serein, sans nuage, cause de douces sensations
45
et une lumière blanche se diffuse
46
dans laquelle les dieux bienheureux se réjouissent tous les jours.
47
C’est vers là que vole celle qui voit l’invisible après avoir parlé sans ambages/dit son fait à l’adolescente.
48
Et aussitôt paraît l’Aurore au (simple mais) somptueux appareil qui réveille Nausicaa aux somptueux vêtements
49
et celle-ci prend immédiatement conscience, avec étonnement, de son rêve.
50
Elle se lève alors, (redresse les sentinelles, se fait ouvrir la porte) et traverse les pièces de son palais afin de le raconter à ses parents,
51
ses chers père et mère qu’elle trouve réveillés à l’intérieur (du palais).
52
Elle, d'une part/L'une, était assise près du foyer, entourée de ses dames de compagnie
53
tournant et retournant le fil de laine qu'on tire de la quenouille, teint avec la pourpre marine
54
lui, d'autre part/l'autre, marchait dans le propylée sortant pour se réunir avec d’autres illustres dirigeants
55
que les nobles Phéaciens avaient convoqués, ainsi que lui-même, à l’Assemblée des conscrits.
56
S’approchant alors au plus près de son père, elle l’apostrophe :
57
«Papa chéri, ne pourrais-tu, s’il te plaît, me faire atteler un fardier à quatre solides bonnes roues, de grande contenance
58
afin que j’emmène mes illustres vêtements
59
pour les laver dans le fleuve, eux qui m'attendent, salis, (éparpillés/en tas ?) sur le sol ?
60
Et cela convient aussi pour les tiens (, ceux que tu portes) quand tu rencontres des notables.
62
Il faut que tu aies des vêtements propres quand tu participes aux réunions de l'Assemblée.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ζ
Ὀδυσσέως ἄφιξις εἰς Φαιάκας.
41
Ἡ μὲν ἄρ᾽ὣς εἰποῦσ᾽ἀπέβη γλαυκῶπις Ἀθήνη
42
Οὔλυμπόνδ᾽ὅθι φασὶ θεῶν ἕδος ἀσφαλὲς αἰεὶ ἔμμεναι.
43
Οὔτ᾽ἀνέμοισι τινάσσεται οὔτε ποτ᾽ὄμβρωι δεύεται
44
οὔτε χιὼν ἐπιπίλναται ἀλλὰ μάλ᾽αἴθρη πέπταται ἀνέφελος
45
λευκὴ δ᾽ἐπιδέδρομεν αἴγλη
46
τῶι ἔνι τέρπονται μάκαρες θεοὶ ἤματα πάντα.
47
Ἔνθ᾽ἀπέβη γλαυκῶπις ἐπεὶ διεπέφραδε κούρηι.
48
Aὐτίκα δ᾽Ἠὼς ἦλθεν ἐύθρονος ἥ μιν ἔγειρε Ναυσικάαν ἐύπεπλον
49
ἄφαρ δ᾽ἀπεθαύμασ᾽ὄνειρον.
50
Βῆ δ᾽ἰέναι διὰ δώμαθ᾽ἵν᾽ἀγγείλειε τοκεῦσιν,
51
πατρὶ φίλωι καὶ μητρί κιχήσατο δ᾽ἔνδον ἐόντας.
52
Ἡ μὲν ἐπ᾽ἐσχάρηι ἧστο σὺν ἀμφιπόλοισι γυναιξὶν
53
ἠλάκατα στρωφῶσ᾽ἁλιπόρφυρα
54
τῶι δὲ θύραζε ἐρχομένωι ξύμβλητο μετὰ κλειτοὺς βασιλῆας
55
ἐς βουλήν ἵνα μιν κάλεον Φαίηκες ἀγαυοί.
56
Ἡ δὲ μάλ᾽ἄγχι στᾶσα φίλον πατέρα προσέειπε·
57
«Πάππα φίλ᾽οὐκ ἂν δή μοι ἐφοπλίσσειας ἀπήνην ὑψηλὴν ἐύκυκλον
58
ἵνα κλυτὰ εἵματ᾽ἄγωμαι
59
ἐς ποταμὸν πλυνέουσα, τά μοι ῥερυπωμένα κεῖται ;
60
Καὶ δὲ σοὶ αὐτῶι ἔοικε μετὰ πρώτοισιν ἐόντα.
62
Βουλὰς βουλεύειν καθαρὰ χροΐ εἵματ᾽ἔχοντα.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus