Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IX, vers 25-38

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IX
Les récits chez Alkinoos - - Il présente Ithaque puis se décide à faire le récit de ses périgrinations méditerranéennes.
25
Elle est en fait un plateau habitable, le plus haut de tous, posée dans la mer ;
26
située du côté opposé à l’ouest alors qu’au contraire les autres îles sont à l’écart située du côté opposé à l’aurore ou au soleil ;
27
elle est (rocailleuse et) escarpée mais bonne nourricière d’adolescents ;
28
certes, assurément, je ne peux être plus heureux en pensant à ma patrie plutôt qu’à toute autre.
29
Il est vrai, d’une part, que Calypso, la superbe nymphe bien connue qui est tenue (jalousement) à l’écart des dieux par les déesses,
30
m’a soustrait au monde dans des grottes finement ciselées par la mer et le vent, brûlant de me prendre pour époux.
31
comme il est vrai, d’autre part, que, pareillement Circé m’a retenu contre mon gré dans son palais,
32
en la perfide Aiaiè, brûlant (elle-aussi) de me prendre pour époux.
33
Mais elles n’ont jamais su convaincre mon cœur au tréfonds de mon thorax.
34
Tant rien n’est plus doux que la patrie et les parents et grands parents,
35
même pour celui qui réside, par (la force des circonstances), en terre étrangère dans un logement, si isolé et luxueux soit-il, loin de ses parents et grand-parents.
37
Et si, allons-y ! je vous racontais aussi mon retour parsemé d’embuches,
38
tel que Zeus me l’a concocté à mon départ de Troie.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ι
Ἀλκίνου ἀπόλογοι.
25
Αὐτὴ δὲ χθαμαλὴ πανυπερτάτη εἰν ἁλὶ κεῖται·
26
πρὸς6 ζόφον αἱ δέ τ᾽ἄνευθε πρὸς6 ἠῶ τ᾽ἠέλιόν τε·
27
τρηχεῖ᾽ἀλλ᾽ἀγαθὴ κουροτρόφος·
28
οὔ τοι ἐγώ γε ἧς γαίης δύναμαι γλυκερώτερον7 ἄλλο ἰδέσθαι.
29
Ἦ μέν μ᾽αὐτόθ᾽ἔρυκε Καλυψώ, δῖα θεάων,
30
ἐν σπέσσι γλαφυροῖσι, λιλαιομένη πόσιν εἶναι.
31
ὣς δ᾽αὔτως Κίρκη κατερήτυεν ἐν μεγάροισιν,
32
Αἰαίη δολόεσσα, λιλαιομένη πόσιν εἶναι.
33
Ἀλλ᾽ἐμὸν οὔ ποτε θυμὸν ἐνὶ στήθεσσιν ἔπειθον.
34
Ὣς οὐδὲν γλύκιον ἧς πατρίδος οὐδὲ τοκήων γίγνεται,
35
εἴ περ καί τις ἀπόπροθι πίονα οἶκον γαίῃ ἐν ἀλλοδαπῇ ναίει ἀπάνευθε τοκήων.
37
Εἰ δ᾽ἄγε τοι καὶ νόστον ἐμὸν πολυκηδέ᾽ἐνίσπω,
38
ὅν μοι Ζεὺς ἐφέηκεν ἀπὸ Τροίηθεν ἰόντι.
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus