Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IX, vers 125-145

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IX
Les récits chez Alkinoos - Le pays des Cyclopiens (La baie de Naples ? Chypre ?)
125
En effet, les Cyclopiens n’ont ni navires aux flancs teints en rouge minium
126
ni d’architectes ni de constructeurs navals qui travailleraient à concevoir puis à construire des navires munis de bons tillacs,
127
lesquels réaliseraient des traversées entre chaque chef-lieu de régions humaines,
128
(des navires) tels que ceux qu'utilisent de nombreux professionnels qui naviguent sur la mer pour se rendre les uns chez les autres ;
130
lesquels travailleraient pour eux et (notamment) pour l’urbanisation de l’île.
131
En effet, elle n’est vraiment pas infertile et chaque saison donnerait ses productions.
132
Car, premièrement, il y a des prairies humides et grasses sur les hautes corniches battues par la mer écumante ;
133
des vignes y seraient absolument impérissables
134
et, deuxièmement, le labourage y serait sans obstacle ; il serait absolument toujours facile de moissonner
135
une abondante moisson au moment convenable puisque le sous-sol est très gras (donc fertile)
136
et, troisièmement, un abri qui offre un bon port qui n’a pas besoin d'aussières,
137
ni de mouiller des ancres ni de tâtonner/sonder pour les amarres de la poupe
138
mais les navires qui y abordent peuvent y demeurer jusqu’à ce que l’humeur des capitaines
139
insuffle l’envie du départ et … qu’un vent favorable se mette à souffler.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ι
Ἀλκίνου ἀπόλογοι.
125
Οὐ γὰρ Κυκλώπεσσι νέες πάρα μιλτοπάρῃοι
126
οὐδ᾽ἄνδρες νηῶν ἔνι τέκτονες οἵ κε κάμοιεν νῆας ἐυσσέλμους,
127
αἵ κεν τελέοιεν ἕκαστα ἄστε᾽ἐπ᾽ἀνθρώπων ἱκνεύμεναι,
128
οἷά τε πολλὰ ἄνδρες ἐπ᾽ἀλλήλους νηυσὶν περόωσι θάλασσαν·
130
οἵ κέ σφιν καὶ νῆσον ἐυκτιμένην ἐκάμοντο.
131
Οὐ μὲν γάρ τι κακή γε φέροι δέ κεν ὥρια πάντα.
132
Ἐν μὲν γὰρ λειμῶνες ἁλὸς πολιοῖο παρ᾽ὄχθας
133
ὑδρηλοὶ μαλακοί· μάλα κ᾽ἄφθιτοι ἄμπελοι εἶεν
134
ἐν δ᾽ἄροσις λείη· μάλα κεν βαθὺ λήιον αἰεὶ
135
εἰς ὥρας ἀμῷεν ἐπεὶ μάλα πῖαρ ὑπ᾽οὖδας
136
ἐν δὲ λιμὴν ἐύορμος ἵν᾽οὐ χρεὼ πείσματός ἐστιν,
137
οὔτ᾽εὐνὰς βαλέειν οὔτε πρυμνήσι᾽ἀνάψαι
138
ἀλλ᾽ἐπικέλσαντας μεῖναι χρόνον εἰς ὅ κε ναυτέων
139
θυμὸς ἐποτρύνῃ καὶ... ἐπιπνεύσωσιν ἀῆται.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus