Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IX, vers 1-24

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IX
Les récits chez Alkinoos - Ulysse se présente enfin à Alkinoos et aux Phéaciens. Il consent à faire le récit de ses périgrinations méditerranéennes.
1
Or l’ingénieux Ulysse, prenant la parole à son tour, selon l’étiquette, lui dit alors :
2
«Roi Alkinoos, le plus distingué de tous les guerriers-conscrits,
3
qu’il est, certes, véritablement intéressant que nous écoutions un Aède
4
tel que lui car leur chant est semblable à/inspiré par la voix des dieux.
5
En effet, j’affirme qu’il n’existe assurément rien de plus estimable que la perfection (qu’il atteint dans son art)
6
si ce n’est, premièrement, la joie qui saisit tout ton peuple
7
et, deuxièmement, le bon ordre des convives répartis dans ton palais à écouter l’Aède
8
et, troisièmement, le renouvellement en permanence des tables abondamment garnies en boissons et victuailles
9
et, quatrièmement, cette boisson au miel qu’un échanson verse d’un cratère dans des coupes, çà et là, à la demande ;
11
il me semble, à la réflexion, que (tout) cela est en quelque sorte ce qu’il y a de plus beau (au monde).
12
Or, vous m’interrogez à propos d’épreuves funestes qui m’ont conduit (lorsqu’elles sont arrivées) à soupirer à fendre l’âme
13
si bien que je vais encore pleurer à gros sanglots (en me les remémorant).
14
Par quoi commencerai-je donc (ma narration) et par quoi finirai-je ensuite ?
15
(j’ai l’embarras du choix) puisque les dieux Ouraniens m’ont attribué de nombreuses épreuves funestes.
16
Maintenant donc, je (vous) dirai d’abord mon nom afin que vous le sachiez vous aussi
17
et qu’ensuite, ayant moi-même échappé au jour inexorable
18
je sois votre hôte puis que je (retourne) habite(r) dans mon palais isolé (du monde).
19
Je suis Ulysse, le fils de Laërte, qui suis connu pour toutes mes ruses par les hommes
20
et ma renommée monte jusqu’au ciel.
21
De plus, j’habite Ithaque, l’île que l’on voit de loin et dans laquelle le mont Nèriton couvert de peupliers-trembles est remarquable
23
et aux alentours de nombreuses îles sont habitées, très proches les unes des autres,
24
Doulikhios, Samè et aussi Zakynthos (Zante) la boisée.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ι
Ἀλκίνου ἀπόλογοι.
1
Τὸν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη πολύμητις Ὀδυσσεύς·
2
«Ἀλκίνοε κρεῖον, πάντων ἀριδείκετε λαῶν,
3
ἦ τοι μὲν τόδε καλὸν ἀκουέμεν ἐστὶν ἀοιδοῦ
4
τοιοῦδ᾽οἷος ὅδ᾽ἐστί θεοῖς ἐναλίγκιος αὐδήν.
5
Οὐ γὰρ ἐγώ γέ τί φημι τέλος χαριέστερον εἶναι
6
ἢ ὅτ᾽ἐυφροσύνη μὲν ἔχῃ κάτα δῆμον ἅπαντα
7
δαιτυμόνες δ᾽ἀνὰ δώματ᾽ἀκουάζωνται ἀοιδοῦ ἥμενοι ἑξείης
8
παρὰ δὲ πλήθωσι τράπεζαι σίτου καὶ κρειῶν
9
μέθυ δ᾽ἐκ κρητῆρος ἀφύσσων οἰνοχόος φορέῃσι καὶ ἐγχείῃ δεπάεσσι·
11
τοῦτό τί μοι κάλλιστον ἐνὶ φρεσὶν εἴδεται εἶναι.
12
Σοὶ δ᾽ἐμὰ κήδεα θυμὸς ἐπετράπετο στονόεντα εἴρεσθ᾽
13
ὄφρ᾽ἔτι μᾶλλον ὀδυρόμενος στεναχίζω·
14
Tί πρῶτόν τοι ἔπειτα τί δ᾽ὑστάτιον καταλέξω ;
15
κήδε᾽ἐπεί μοι πολλὰ δόσαν θεοὶ Οὐρανίωνες.
16
Νῦν δ᾽ὄνομα πρῶτον μυθήσομαι ὄφρα καὶ ὑμεῖς εἴδετ
17
ἐγὼ δ᾽ἂν ἔπειτα φυγὼν ὕπο νηλεὲς ἦμαρ
18
ὑμῖν ξεῖνος ἔω καὶ ἀπόπροθι δώματα ναίων.
19
Εἴμ᾽Ὀδυσεὺς Λαερτιάδης ὃς πᾶσι δόλοισιν ἀνθρώποισι μέλω
20
καί μευ κλέος οὐρανὸν ἵκει.
21
Ναιετάω δ᾽Ἰθάκην ἐυδείελον· ἐν δ᾽ὄρος αὐτῇ Νήριτον εἰνοσίφυλλον ἀριπρεπές
23
ἀμφὶ δὲ νῆσοι πολλαὶ ναιετάουσι μάλα σχεδὸν ἀλλήλῃσι,
24
Δουλίχιόν τε Σάμη τε καὶ ὑλήεσσα Ζάκυνθος.
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus