Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VII, vers 334-347

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VII
L'arrivée d'Ulysse chez Alkinoos - A(i)rètè demande aux servantes de préparer un lit pour Ulysse et Ulysse s'endort enfin dans un vrai lit !
334
Tandis qu'ainsi ils s'expliquaient ouvertement les uns avec les autres sur leurs points de vue (respectifs),
335
A(i)rétè aux bras blanc ordonna aux servantes
336
de placer un lit sous le vestibule et de l'équiper de beaux linges en laine de couleur pourpre,
337
d'étendre par dessus des tapis,
338
d'y superposer des manteaux et de recouvrir (le tout) d'une toison bouclée.
339
C'est pourquoi les servantes sortirent du Mégaron tenant une torche dans chaque main
340
puis elles firent en se hâtant un lit bien bordé
341
et elles intimèrent à/invitèrent Ulysse de les rejoindre par ces mots :
342
«Lève-toi pour t'étendre car un lit a été fait pour toi.»
343
Ainsi dirent-elles et il lui parut (soudain) être en manque de sommeil.
344
Ainsi Ulysse, l'homme qui a beaucoup souffert, aux qualités divines,
345
s'endormit-il en cette escale dans un vrai lit (à sommier à bandes) sous le vestibule à l'écho sonore
346
et Alkinoos alla se coucher avec son épouse dans son appartement à l'étage
347
et la maîtresse de maison, sa femme, ouvrit leur lit et se coucha à côté de lui.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας η
Ὀδυσσέως εἴσοδος πρὸς Ἀλκίνουν.
334
Ὥς οἱ μὲν τοιαῦτα πρὸς ἀλλήλους ἀγόρευον·
335
ἐ)κέκλετο δ᾽Ἀρήτη λευκώλενος ἀμφιπόλοισιν
336
δέμνι᾽ὑπ᾽αἰθούσῃ θέμεναι καὶ ῥήγεα καλὰ πορφύρε᾽ἐμβαλέειν,
337
στορέσαι τ᾽ἐφύπερθε τάπητας
338
χλαίνας τ᾽ἐνθέμεναι οὔλας καθύπερθεν ἕσασθαι.
339
Αἱ δ᾽ἴσαν ἐκ μεγάροιο δάος μετὰ χερσὶν ἔχουσαι·
340
ὐτὰρ ἐπεὶ στόρεσαν πυκινὸν λέχος ἐγκονέουσαι,
341
ὤτρυνον δ᾽Ὀδυσῆα παριστάμεναι ἐπέεσσιν·
342
«Ὄρσο κέων, ὦ ξεῖνε πεποίηται δέ τοι εὐνή.»
343
Ὣς φάν τῷ δ᾽ἀσπαστὸν ἐείσατο κοιμηθῆναι.
344
Ὣς ὁ μὲν ἔνθα καθεῦδε πολύτλας δῖος Ὀδυσσεὺς
345
τρητοῖς ἐν λεχέεσσιν ὑπ᾽αἰθούσῃ ἐριδούπῳ·
346
Ἀλκίνοος δ᾽ἄρα λέκτο μυχῷ δόμου ὑψηλοῖο,
347
πὰρ δὲ γυνὴ δέσποινα λέχος πόρσυνε καὶ εὐνήν.
Morceau choisi précédent
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus