Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VII, vers 228-247

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VII
L'arrivée d'Ulysse chez Alkinoos - Les invités partent et Ulysse reste devant le roi Alkinoos et la reine A(i)rètè.
228
Toutefois ensuite, ils mangèrent et burent autant que leur envie les y entraîna ;
229
d'une part, ils allèrent chacun chez soi pour s'y coucher
230
tandis que, au contraire, Ulysse, l'homme aux qualités divines, demeura dans le mégaron
231
et près de lui siégeaient A(i)rètè et Alkinoos, à l'allure de dieux.
232
Puis les domestiques desservaient les (assiettes, les verres, les couverts et autres) ustensiles du repas.
233
Or A(i)rètè aux bras blancs parla aux (deux) autres la première
234
car, en l'examinant, elle avait reconnu les beaux manteau, tunique de lin et sous-vêtements qu'elle avait elle-même confectionnés il y a peu avec ses dames de compagnie
236
et, lui adressant la parole, elle fit ces réflexions perspicaces :
237
«Etranger, d'une part, je t'interrogerai moi-même la première ;
238
Qui es-tu ? De chez quels hommes arrives-tu ? Qui t'a donné ces vêtements ?
239
N'as-tu pas dit qu'après avoir dessalé sur le bassin (méditerranéen) tu es arrivé en notre rivage ?»
240
Ulysse aux mille ruses lui répondit alors, en prenant la parole à son tour, selon les règles de la préséance :
241
«Il me serait difficile, Majesté, de narrer devant tous dans l'instant
242
mes malheurs puisque les dieux habitant le ciel m'en ont offert beaucoup
243
mais je vais te/vous répondre à propos de ce que vous me demandez et m'interrogez.
244
Au loin dans la mer existe une certaine île appelée Ogygiè.
245
D'une part, c'est là que réside la fille d'Atlas, la subtile Calypso à la belle chevelure, terrible divinité !
246
D'autre part, nul ne veut rester près d'elle/faire l'amour avec cette chérie, ni les dieux ni les hommes mortels.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας η
Ὀδυσσέως εἴσοδος πρὸς Ἀλκίνουν.
228
Αὐτὰρ ἐπεὶ σπεῖσάν τ᾽ἔπιον θ᾽ὅσον ἤθελε θυμός·
229
οἱ μὲν κακκείοντες ἔβαν οἶκόνδε ἕκαστος,
230
αὐτὰρ ὁ ἐν μεγάρωι ὑπελείπετο δῖος Ὀδυσσεύς,
231
πὰρ δέ οἱ Ἀ(ι)ρήτη τε καὶ Ἀλκίνοος θεοειδὴς ἥσθην·
232
ἀμφίπολοι δ᾽ἀπεκόσμεον ἔντεα δαιτός.
233
Τοῖσιν δ᾽Ἀρήτη λευκώλενος ἤρχετο μύθων·
234
ἔγνω γὰρ φᾶρός τε χιτῶνά τε εἵματ᾽ἰδοῦσα καλά τά ῥ᾽αὐτὴ τεῦξε σὺν ἀμφιπόλοισι γυναιξί·
236
καί μιν φωνήσασ᾽ἔπεα πτερόεντα προσηύδα·
237
«Ξεῖνε, τὸ μέν σε πρῶτον ἐγὼν εἰρήσομαι αὐτή·
238
τίς πόθεν εἰς ἀνδρῶν ; τίς τοι τάδε εἵματ᾽ἔδωκεν ;
239
οὐ δὴ φῆς ἐπὶ πόντον ἀλώμενος ἐνθάδ᾽ἱκέσθαι ;
240
Τὴν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη πολύμητις Ὀδυσσεύς·
241
«Ἀργαλέον, βασίλεια, διηνεκέως ἀγορεῦσαι
242
κήδε᾽ἐπεί μοι πολλὰ δόσαν θεοὶ Οὐρανίωνες·
243
τοῦτο δέ τοι ἐρέω ὅ μ᾽ἀνείρεαι ἠδὲ μεταλλᾶις.
244
Ὠγυγίη τις νῆσος ἀπόπροθεν εἰν ἁλὶ κεῖται·
245
ἔνθα μὲν Ἄτλαντος θυγάτηρ, δολόεσσα Καλυψὼ ναίει ἐυπλόκαμος, δεινὴ θεός·
246
οὐδέ τις αὐτῆι μίσγεται οὔτε θεῶν οὔτε θνητῶν ἀνθρώπων.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus