Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VII, vers 177-198

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VII
L'arrivée d'Ulysse chez Alkinoos - Ulysse se restaure enfin, après 18 jours de jeûne . Alkinoos offre la tournée générale.
177
Tandis qu'au contraire Ulysse l'endurant, l'homme aux qualités divines, buvait et mangeait,
178
sa Force d'âme Alkinoos disait à un échanson :
179
«Pontonoos, distribue à tous dans le mégaron du vin en le diluant (avec de l'eau) dans un cratère
180
afin que, à Zeus qui se plaît à lancer l'éclair, nous offrions des libations, lui qui chemine avec les suppliants (lesquels sont) dignes d'égards.»
182
Ainsi parla-t-il et Pontonoos choisit un vin suave comme du miel
183
et il le distribua finalement, en le versant à satiété, à tous les convives.
184
Lorsqu'ils ont fait les libations et bu, autant que le cœur leur en dit,
185
alors Alkinoos s'adresse à tous à la cantonade (de sa place) et (leur) dit :
186
«Ecoutez, commandants (de navire) et officiers des Phéaciens,
187
laissez-moi dire ce que mon souffle dans ma poitrine m'ordonne.
188
D'une part, maintenant que nous avons terminé de dîner, rentrez chez vous.
189
Et, d'autre part, demain, dès l'aurore, après avoir convoqué nos nombreux anciens,
190
nous accueillerons notre hôte selon les lois de l'hospitalité dans le palais et nous ferons de beaux sacrifices aux dieux
191
et ensuite aussi nous préoccuperons de l'accompagnement (de notre hôte) afin que cet hôte retrouve sans peine et sans douleur,
192
grâce à nos préparatifs d'accompagnement, la terre de ses ancêtres, heureusement et rapidement,
193
même si elle est très éloignée (de la nôtre),
194
afin que dans le parcours, il ne souffre certainement pas d'un quelconque malheur ou dommage,
195
avant d'avoir effectivement posé le pied sur sa terre
196
et enfin, en cette (dernière) escale, Il se pliera et affrontera la part du sort même que les lourdes Moires ont tramé pour son destin
197
lorsque sa mère l'enfanta.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας η
Ὀδυσσέως εἴσοδος πρὸς Ἀλκίνουν.
177
Αὐτὰρ ὁ πῖνε καὶ ἦσθε πολύτλας δῖος Ὀδυσσεύς,
178
καὶ τότε κήρυκα προσέφη μένος Ἀλκινόοιο·
179
«Ποντόνοε, κρητῆρα κερασσάμενος μέθυ νεῖμον πᾶσιν ἀνὰ μέγαρον
180
ἵνα καὶ Διὶ τερπικεραύνωι σπείσομεν, ὅς θ᾽ἱκέτηισιν ἅμ᾽αἰδοίοισιν ὀπηδεῖ.»
182
Ὣς φάτο, Ποντόνοος δὲ μελίφρονα οἶνον ἐκίρνα,
183
νώμησεν δ᾽ἄρα πᾶσιν ἐπαρξάμενος δεπάεσσιν.
184
Αὐτὰρ ἐπεὶ σπεῖσάν τ᾽ἔπιόν θ᾽ὅσον ἤθελε θυμός,
185
τοῖσιν δ᾽Ἀλκίνοος ἀγορήσατο καὶ μετέειπε·
186
«Κέκλυτε, Φαιήκων ἡγήτορες ἠδὲ μέδοντες
187
ὄφρ᾽εἴπω τά με θυμὸς ἐνὶ στήθεσσι κελεύει.
188
Νῦν μὲν δαισάμενοι κατακείετε οἴκαδ᾽ἰόντες
189
ἠῶθεν δὲ γέροντας ἐπὶ πλέονας καλέσαντες
190
ξεῖνον ἐνὶ μεγάροις ξεινίσσομεν ἠδὲ θεοῖσιν ῥέξομεν ἱερὰ καλά
191
ἔπειτα δὲ καὶ περὶ πομπῆς μνησόμεθ᾽ὥς χ᾽ὁ ξεῖνος ἄνευθε πόνου καὶ ἀνίης
192
πομπῆι ὑφ᾽ἡμετέρηι ἣν πατρίδα γαῖαν ἵκηται χαίρων καρπαλίμως,
193
εἰ καὶ μάλα τηλόθεν ἐστί,
194
μηδέ τι μεσσηγύς γε κακὸν καὶ πῆμα πάθηισι,
195
πρίν γε τὸν ἧς γαίης ἐπιβήμεναι·
196
ἔνθα δ᾽ἔπειτα πείσεται, ἅσσα οἱ αἶσα κατὰ κλῶθές τε βαρεῖαι γιγνομένωι νήσαντο λίνωι,
197
ὅτε μιν τέκε μήτηρ.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus