Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VI, vers 99-116

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VI
L'arrivée d'Ulysse en Phéacie - Jeu de la balle au chasseur, comparaison à Artémis ; la balle tombe dans le fleuve.
99
Lorsque Nausicaa et ses commensales furent rassasiées de leur collation,
100
elles jouèrent à la balle après avoir enlevé leur foulard
101
et Nausicaa aux bras blancs, placée au milieu d'elles, dirige la ronde.
102
Ainsi telle Artémis qui lance des flèches sur les montagnes,
103
que se soit sur la haute chaîne du Taygéte ou encore sur le Mont Erymanthe,
104
se réjouit (de poursuivre) les sangliers et les cervidés agiles
105
(et avec elle aussi (quand) les nymphes agrestes, filles du dieu qui tient l'Aigide,
106
partagent son sport, telle Lètô s'en réjouit aussi
107
car sa fille, assurément, les dépasse toutes du sommet de la tête et du front
108
si bien qu'on la reconnaît ainsi facilement bien qu'elles soient toutes aussi belles)
109
ainsi la jeune fille à marier se distinguait-elle nettement au milieu de ses intimes faire-valoir.
110
Mais alors que déjà on se préparait ferme à retourner au palais,
111
après avoir ré-attelé les mulets et plié les beaux vêtements,
112
concomitamment, Athéna elle-même, la déesse au yeux de truchement, avait d'autres pensées,
113
(se demandant) comment Ulysse se réveillera et fera la connaissance de l'adolescente au beau visage
114
qui doit le conduire dans la cité des Phéaciens.
115
C'est alors que la princesse lance la balle vers l'une de ses camarades de jeu ;
116
non seulement, elle manque la partenaire visée mais encore la balle tombe (et disparaît) dans un tourbillon (du fleuve) ;
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ζ
Ὀδυσσέως ἄφιξις εἰς Φαιάκας.
99
Aὐτὰρ ἐπεὶ σίτου τάρφθεν δμωιαί τε καὶ αὐτή
100
σφαίρηι ταὶ δ᾽ἄρ᾽ἔπαιζον ἀπὸ κρήδεμνα βαλοῦσαι.
101
Τῆισι δὲ Ναυσικάα λευκώλενος ἤρχετο μολπῆς.
102
Οἵη δ᾽Ἄρτεμις εἶσι κατ᾽οὔρεα ἰοχέαιρα,
103
ἢ κατὰ Τηΰγετον περιμήκετον ἢ Ἐρύμανθον,
104
τερπομένη κάπροισι καὶ ὠκείηις ἐλάφοισι,
105
(τῆι δέ θ᾽ἅμα νύμφαι, κοῦραι Διὸς αἰγιόχοιο, ἀγρονόμοι παίζουσι
106
γέγηθε δέ τε φρένα Λητώ
107
πασάων δ᾽ὑπὲρ ἥ γε κάρη ἔχει ἠδὲ μέτωπα,
108
ῥεῖά τ᾽ἀριγνώτη πέλεται καλαὶ δέ τε πᾶσαι),
109
ὣς ἥ γ᾽ἀμφιπόλοισι μετέπρεπε παρθένος ἀδμής.
110
Ἀλλ᾽ὅτε δὴ ἄρ᾽ἔμελλε πάλιν οἶκόνδε νέεσθαι,
111
ζεύξασ᾽ἡμιόνους πτύξασά τε εἵματα καλά,
112
ἔνθ᾽αὖτ᾽ἄλλ᾽ἐνόησε θεά, γλαυκῶπις Ἀθήνη,
113
ὡς Ὀδυσεὺς ἔγροιτο, ἴδοι τ᾽ἐυώπιδα κούρην
114
ἥ οἱ Φαιήκων ἀνδρῶν πόλιν ἡγήσαιτο.
115
Σφαῖραν ἔπειτ᾽ἔρριψε μετ᾽ἀμφίπολον βασίλεια·
116
ἀμφιπόλου μὲν ἅμαρτε, βαθείηι δ᾽ ἔμβαλε δίνηι·
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus