Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant VI, vers 316-331

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant VI
L'arrivée d'Ulysse en Phéacie - Retour de la petite troupe. Ulysse, arrêté, implore Athèna de lui rendre les Phéaciens favorables.
316
(L') ayant ainsi conseillé, elle fouetta les mules avec une lanière de cuir lustrée
317
et celles-ci quittèrent promptement les berges du fleuve
318
puis, d'une part, elles courent bien et, d'autre part, ils font de grandes foulées ;
319
et Nausicaa retient beaucoup les rênes de façon à ce que puissent la suivre les marcheurs,
320
ses compagnes et Ulysse, pour ce faire, elle manie le fouet avec discernement.
321
Le soleil déclinait et ils arrivèrent enfin au fameux bois
322
sacré d'Athèna où Ulysse, l'homme aux qualités divines, peut enfin s'asseoir.
323
Aussitôt, il adresse une prière à la fille du grand Zeus :
324
«Écoute-moi, jeune pousse du dieu qui secoue l’Aigide, Invincible Athèna !
325
maintenant, s'il te plaît, une fois n'est pas coutume, exauce-moi, puisque, naguère, tu ne m'as pas exaucé quand j'étais un naufragé,
326
que l'Illustre (dieu des mers) qui entoure(nt) les terres m'accablait.
327
Accorde-moi d'être le bienvenu chez les Phéaciens et qu'ils aient pour moi de la compassion.
328
Ainsi (lui) quémanda-t-il son intercession et (cette fois-ci) Pallas Athèna l'écouta/l’exauça.
329
Mais il ne lui était pas possible d'apparaître devant Lui car elle craignait vraiment son oncle paternel
330
car il persisterait violemment contre Ulysse, l'homme capable de contrarier un dieu,
331
jusqu'à ce qu'il revienne dans sa patrie.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ζ
Ὀδυσσέως ἄφιξις εἰς Φαιάκας.
316
Ὣς ἄρα φωνήσασ᾽ἵμασεν μάστιγι φαεινῆι ἡμιόνους
317
αἱ δ᾽ὦκα λίπον ποταμοῖο ῥέεθρα
318
αἱ δ᾽ἐὺ μὲν τρώχων ἐὺ δὲ πλίσσοντο πόδεσσιν
319
ἡ δὲ μάλ᾽ἡνιόχευεν ὅπως ἅμ᾽ἑποίατο πεζοὶ
320
ἀμφίπολοί τ᾽Ὀδυσεύς τε νόωι δ᾽ἐπέβαλλεν ἱμάσθλην.
321
Δύσετό τ᾽ἠέλιος καὶ τοὶ κλυτὸν ἄλσος ἵκοντο
322
ἱρὸν Ἀθηναίης ἵν᾽ἄρ᾽ἕζετο δῖος Ὀδυσσεύς.
323
Αὐτίκ᾽ἔπειτ᾽ἠρᾶτο Διὸς κούρηι μεγάλοιο·
324
«Κλῦθί μευ, αἰγιόχοιο Διὸς τέκος, Ἀτρυτώνη·
325
νῦν δή πέρ μευ ἄκουσον ἐπεὶ πάρος οὔ ποτ᾽ἄκουσας ῥαιομένου
326
ὅτε μ᾽ἔρραιε κλυτὸς ἐννοσίγαιος.
327
Δός μ᾽ἐς Φαίηκας φίλον ἐλθεῖν ἠδ᾽ἐλεεινόν.»
328
Ὣς ἔφατ᾽εὐχόμενος τοῦ δ᾽ἔκλυε Παλλὰς Ἀθήνη.
329
Αὐτῶι δ᾽οὔ πω φαίνετ᾽ἐναντίη· αἴδετο γάρ ῥα πατροκασίγνητον
330
ὁ δ᾽ἐπιζαφελῶς μενέαινεν ἀντιθέωι Ὀδυσῆι
331
πάρος ἣν γαῖαν ἱκέσθαι.
Morceau choisi précédent
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus