Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 228-240

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
Le radeau d'Ulysse - Les outils nécessaires à la construction d'un radeau.
228
Lorsque (pendant la nuit) les barbes ont poussé comme la sève printanière, après que, pour son plaisir, un coq s'est dressé (pour chanter Cocorico !) et qu'apparaît l'Aurore, la sterne matinale,
229
aussitôt Ulysse, lui, s'habille de sa tunique de lin et de son manteau de laine ;
230
aussitôt Ulysse, lui, s'habille de sa tunique de lin et de son manteau de laine et la nymphe revêt, quant à elle, un grand manteau d'un blanc éclatant,
231
léger et seyant, puis elle serre autour de sa taille une belle ceinture dorée
232
et elle noue autour de sa tête un foulard.
233
Elle se prépare alors aussi à accompagner pour son départ Ulysse, son grand amour :
234
elle lui fournit une grande cognée au fouet adapté pour être bien à sa main,
235
en bronze, à double tranchants aiguisés26 dotée comme on en voit rarement
236
d'un manche de toute beauté en bois d'olivier, bien solidement attaché ;
237
et elle lui fournit ensuite une herminette aiguisée puis elle lui montra le chemin
238
de l'endroit de l'île le plus à l'écart, où poussaient de grands arbres,
239
des aulnes ou bien des peupliers ou encore des pins laricio qui montent vers le ciel,
240
au bois sec à cœur depuis longtemps ou au bois d'aubier sec depuis peu, qui flotteraient bien mieux.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Ὀδυσσέως σχεδία.
228
Ἦμος δ᾽ἠρι γένεια φάνη ῥοδοδάκτυλος Ἠώς, (cf. II, 1)
229
αὐτίχ᾽ὁ μὲν χλαῖνάν τε χιτῶνά τε ἕννυτ᾽ Ὀδυσσεύς,
230
αὐτὴ δ᾽ἀργύφεον φᾶρος μέγα ἕννυτο νύμφη,
231
λεπτὸν καὶ χαρίεν, περὶ δὲ ζώνην βάλετ᾽ἰξυῖ καλὴν χρυσείην
232
κεφαλῆι δ᾽ἐφύπερθε καλύπτρην.
233
Καὶ τότ᾽Ὀδυσσῆι μεγαλήτορι μήδετο πομπήν·
234
δῶκέν οἱ πέλεκυν μέγαν, ἄρμενον ἐν παλάμηισι,
235
χάλκεον, ἀμφοτέρωθεν ἀκαχμένον· αὐτὰρ ἐν αὐτῶι
236
στειλειὸν περικαλλὲς ἐλάινον, εὖ ἐναρηρός·
237
δῶκε δ᾽ἔπειτα σκέπαρνον ἐύξοον· ἦρχε δ᾽ὁδοῖο
238
νήσου ἐπ᾽ἐσχατιῆς, ὅθι δένδρεα μακρὰ πεφύκει,
239
κλήθρη τ᾽αἴγειρός τ᾽ἐλάτη τ᾽ἦν οὐρανομήκης, (cf. V, 64)
240
αὖα πάλαι, περίκηλα, τά οἱ πλώοιεν ἐλαφρῶς.
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus