Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 211-227

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
La cachette de Calypso. Le radeau d'Ulysse - Les adieux. Trois vers poétiques !
211
D'une part, je me flatte avec certitude de ne pas lui être moindre
212
de taille ni moins distinguée d'allure, puisqu'il n'est pas possible ni vraisemblable
213
que des mortelles rivalisent avec des immortelles pour la taille et la beauté du visage.
214
Alors l'ingénieux Ulysse prenant la parole à son tour selon l'étiquette, lui répondit :
215
« Divine beauté, ne te fâche pas contre moi à ce sujet ; je sais aussi par moi-même
216
qu'absolument la fidèle Pènélope a un plus petit minois que toi
217
ou encore une carrure plus malingre quand elle est regardée de face ;
218
car, c'est une mortelle, alors que toi tu (es) immortelle et à la jeunesse éternelle,
219
mais, c'est ainsi, je la désire et la regrette chaque jour
220
et encore j'aspire à m'en aller chez moi et connaître la journée du retour (chez moi)
221
et si, à nouveau, l'un des dieux veut me faire naufrager sur le bassin (méditerranéen) à l'apparence vineuse,
222
e le supporterai patiemment en mon for intérieur ayant le tempérament endurcie au malheur ;
223
car j'ai déjà souffert tant et tant, enduré encore tant sur les flots et à la guerre ;
224
outre ces épreuves, qu'il en advienne encore une (dernière) !
225
Ainsi conclut-il au coucher du soleil puis vînt le crépuscule ;
226
allant enfin tous deux dans la partie la plus reculée de la grotte finement ciselée par la mer et le vent,
227
s'unir avec tendresse, demeurant dans les bras l'un de l'autre, dans un sentiment d'éternité.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Καλυψοῦς ἄντρον. Ὀδυσσέως σχεδία.
211
Οὐ μέν θην κείνης γε χερείων εὔχομαι εἶναι,
212
οὐ δέμας οὐδὲ φυήν, ἐπεὶ οὔ πως οὐδὲ ἔοικεν
213
θνητὰς ἀθανάτηισι δέμας καὶ εἶδος ἐρίζειν.
214
Τὴν δ᾽ἀπαμειβόμενος προσέφη πολύμητις Ὀδυσσεύς·
215
«Πότνα θεά, μή μοι τόδε χώεο· οἶδα καὶ αὐτὸς
216
πάντα μάλ᾽οὕνεκα σεῖο περίφρων Πηνελόπεια εἶδος
217
ἀκιδνοτέρη μέγεθός τ᾽εἰσάντα ἰδέσθαι·
218
ἡ μὲν γὰρ βροτός ἐστι, σὺ δ᾽ἀθάνατος καὶ ἀγήρως,
219
ἀλλὰ καὶ ὣς ἐθέλω καὶ ἐέλδομαι ἤματα πάντα
220
οἴκαδέ τ᾽ἐλθέμεναι καὶ νόστιμον ἦμαρ ἰδέσθαι
221
εἰ δ᾽αὖ τις ῥαίηισι θεῶν ἐνὶ οἴνοπι πόντωι,
222
τλήσομαι ἐν στήθεσσιν ἔχων ταλαπενθέα θυμόν·
223
ἤδη γὰρ μάλα πολλὰ πάθον καὶ πολλὰ μόγησα κύμασι καὶ πολέμωι·
224
μετὰ καὶ τόδε τοῖσι γενέσθω.
225
Ὣς ἔφατ᾽ἠέλιος δ᾽ἄρ᾽ἔδυ καὶ ἐπὶ κνέφας ἦλθεν·
226
ἐλθόντες δ᾽ἄρα τώ γε μυχῶι σπείους γλαφυροῖο
227
τερπέσθην φιλότητι, παρ᾽ἀλλήλοισι μένοντες.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus