Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant V, vers 192-210

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant V
La cachette de Calypso. Le radeau d'Ulysse - Dernier repas chez Calypso qui met en garde Ulysse.
192
Une fois prononcé le Grand Serment des dieux, la proscrite par les déesses s"éloigna ;
193
immédiatement, l'homme aux qualités divines marcha rapidement sur ses traces
194
et ils parvinrent tous deux, homme et divinité, à la grotte finement ciselée par la mer et le vent.
195
Ulysse quant à lui s'assied alors sur le trône d'où Hermès s'était relevé
196
et la nymphe quant à elle déposa devant lui tous les mets,
197
tels que ceux que consomment habituellement les héros mortels ;
198
et elle-même s'assit en face d'Ulysse, l'homme aux qualités divines,
199
et des servantes placèrent devant elle l'ambroisie et le nectar.
200
Ils attrapèrent alors à pleines mains les plats préparés qui étaient à leur portée.
201
Cependant, quand ils furent rassasiés de nourriture et de boisson,
202
Calypso, la proscrite par les déesses, leur adressa à tous enfin la première la parole :
203
« Rejeton de Zeus, Fils de Laërte, Ulysse aux nombreuses ressources,
204
est-il bien vrai que tu veux déjà, immédiatement, repartir chez toi dans ta chère patrie ?
205
Salut donc, grand bien te fasse !
206
Si vraiment, d'une part, tu savais en toute conscience combien d'épreuves funestes la destinée va t'attribuer sans compter,
207
avant que tu ne retournes dans ta patrie,
208
tu préfèrerais la sécurité en demeurant éternellement ici-même, dans cette île avec moi, dans ce foyer
209
et tu deviendrais immortel, en n'ayant plus l'obsession de revoir ton épouse,
210
elle que tu as regretté chaque jour depuis que tu es ici.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας ε
Καλυψοῦς ἄντρον. Ὀδυσσέως σχεδία.
192
Ὣς ἄρα φωνήσασ᾽ἡγήσατο δῖα θεάων·
193
καρπαλίμως ὁ δ᾽ἔπειτα μετ᾽ἴχνια βαῖνε θεοῖο
194
ἷξον δὲ σπεῖος γλαφυρὸν θεὸς ἠδὲ καὶ ἀνήρ.
195
Καί ῥ᾽ὁ μὲν ἔνθα καθέζετ᾽ἐπὶ θρόνου ἔνθεν ἀνέστη Ἑρμείας
196
νύμφη δ᾽ἐτίθει πάρα πᾶσαν ἐδωδήν,
197
ἔσθειν καὶ πίνειν, οἷα βροτοὶ ἄνδρες ἔδουσιν·
198
αὐτὴ δ᾽ἀντίον ἷζεν Ὀδυσσῆος θείοιο,
199
τῆι δὲ παρ᾽ἀμβροσίην δμωιαὶ καὶ νέκταρ ἔθηκαν.
200
Οἱ δ᾽ἐπ᾽ὀνείαθ᾽ἑτοῖμα προκείμενα χεῖρας ἴαλλον. (cf. I, 149)
201
Αὐτὰρ ἐπεὶ τάρπησαν ἐδητύος ἠδὲ ποτῆτος, (cf. I, 150)
202
τοῖς ἄρα μύθων ἦρχε Καλυψώ, δῖα θεάων·(cf. I, 28)
203
«Διογενὲς Λαερτιάδη, πολυμήχαν᾽ Ὀδυσσεῦ,
204
οὕτω δὴ οἶκόνδε φίλην ἐς πατρίδα γαῖαν αὐτίκα νῦν ἐθέλεις ἰέναι ;
205
σὺ δὲ χαῖρε καὶ ἔμπης.
206
Εἴ γε μὲν εἰδείης σῆισι φρεσὶν ὅσσα τοι αἶσα κήδε᾽ἀναπλῆσαι,
207
πρὶν πατρίδα γαῖαν ἱκέσθαι,
208
ἐνθάδε κ᾽αὖθι μένων σὺν ἐμοὶ τόδε δῶμα φυλάσσοις
209
ἀθάνατός τ᾽εἴης, ἱμειρόμενός περ ἰδέσθαι σὴν ἄλοχον,
210
τῆς τ᾽αἰὲν ἐέλδεαι ἤματα πάντα.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus