Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant IV, vers 454-470

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant IV
Les événements à Sparte -
454
Lors, en criant, nous nous élançâmes (sur lui) et l'entourons de nos bras ;
455
le Vieux Loup de mer n'oublia pas son art de la roublardise
456
et, comme il fallait s'y attendre, il se transforma d'abord en un lion de mer aux longues moustaches ;
457
ensuite, au contraire, en un gros chapon de mer445, en un léopard de mer, en un grand cochon de mer
458
puis il se changea en une flasque hydre de mer avec un grand pétale surmontant une arborescence de racines448.
459
mais nous le tenons fermement d'un cœur patient.
460
Mais quand il plut enfin au Vieux Loup de mer aux apparences dangereuses de s'affliger449,
461
alors il lui plut de m'adresser la parole en m'interrogeant par ces mots :
462
«Qui donc assurément, fils d'Atrée, parmi les dieux t'a conseillé
463
afin que tu l'emportes sur moi, par la force, dans un guet-apens. De quoi as-tu besoin ?
464
Ainsi capitula-t-il cependant que moi, je lui répondis à mon tour
465
«Tu le sais bien, vieille baderne ! Pourquoi m'interroges-tu sur mes besoins en cherchant (encore) à me tromper (maintenant) par des discours ?
466
(Tu sais bien) que depuis longtemps déjà je suis encalminé sur cette île et que je ne peux, en aucune façon, trouver un terme (à cette immobilité)
467
et que ma profonde motivation diminue.
468
Mais toi, tu peux bien me dire exceptionnellement (les dieux savent tout)
469
lequel des immortels m'entrave et me barre la route
470
et comment j'accomplirai mon voyage de retour sur le bassin (méditerranéen) poissonneux.
Οδύσσεια
Ὀδυσσείας δ
Τὰ ἐν Λακεδαίμονι.
454
Ἡμεῖς δὲ ἰάχοντες ἐπεσσύμεθ᾽ἀμφὶ δὲ χεῖρας βάλλομεν·
455
οὐδ᾽ὁ γέρων δολίης ἐπελήθετο τέχνης,
456
ἀλλ᾽ἦ τοι πρώτιστα λέων γένετ᾽ἠυγένειος,
457
αὐτὰρ ἔπειτα δράκων καὶ πάρδαλις ἠδὲ μέγας σῦς·
458
γίγνετο δ᾽ὑγρὸν ὕδωρ καὶ δένδρεον ὑψιπέτηλον·
459
ἡμεῖς δ᾽ἀστεμφέως ἔχομεν τετληότι θυμῶι.
460
Ἀλλ᾽ὅτε δή ῥ᾽ἀνίαζ᾽ὁ γέρων ὀλοφώια εἰδώς,
461
καὶ τότε δή μ᾽ἐπέεσσιν ἀνειρόμενος προσέειπε·
462
Τίς νύ τοι, Ἀτρέος υἱέ, θεῶν συμφράσσατο βουλάς,
463
ὄφρα μ᾽ἕλοις ἀέκοντα λοχησάμενος; τέο σε χρή ;
464
Ὣς ἔφατ᾽αὐτὰρ ἐγώ μιν ἀμειβόμενος προσέειπον·
465
«οἶσθα, γέρον, τί με ταῦτα παρατροπέων ἐρεείνεις ;
466
Ὡς δὴ δήθ᾽ἐνὶ νήσωι ἐρύκομαι, οὐδέ τι τέκμωρ εὑρέμεναι δύναμαι
467
μινύθει δέ μοι ἔνδοθεν ἦτορ.
468
Ἀλλὰ σύ πέρ μοι εἰπέ θεοὶ δέ τε πάντα ἴσασιν,
469
ὅς τίς μ᾽ἀθανάτων πεδάαι καὶ ἔδησε κελεύθου,
470
νόστον θ᾽ὡς ἐπὶ πόντον ἐλεύσομαι ἰχθυόεντα.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus