Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Morceaux choisis

L'Odyssée - Chant I, vers 96-112

Le passage de la souris sur un paragraphe surlignera la traduction correspondante. Cliquez sur un ou plusieurs paragraphes afin de mémoriser le surlignage. Pour effacer le surlignage, cliquez en dehors du texte ou appuyer sur la touche ESC.


L'Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia), est une épopée grecque antique attribuée à l'aède Homère, qui l'aurait composée après l'Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Elle est considérée comme l'un des plus grands chefs-d'œuvre de la littérature et, avec l'Iliade, comme l'un des deux poèmes fondateurs de la civilisation européenne.

L'Odyssée
Chant I
Athéna entre en action : elle arrive en Ithaque
96
Tandis que les dieux délibèrent, elle s’attacha aux pieds de belles sandales ambrosiennes1, incrustées d’or, qui la transportaient sur l'immensité de la terre et les mers, telle une rafale de vent.
99
Puis, elle saisit sa redoutable sarisse2 à la pointe à douille d’airain affilée, équilibrée, longue, solide avec laquelle elle embroche, par phalange entière de simples hoplites ou Vétérans, quand elle est irritée contre eux, elle, la fille d’un père tout puissant.
102
Puis, elle s’élance impétueusement des sommets de l’Olympe et arrive alors en Ithaque, dans l’intérieur de l’île, sur les marches d’accès (au Palais) d’Ulysse, au seuil du porche ouvrant sur la Cour intérieur ; elle tient sa lance à la douille d’airain à la main, ayant pris les traits d’un étranger, le Barreur des Taphiens, Mentès.
106
Elle trouva ainsi d’abord, les prétendants (d’habitude) arrogants qui jouaient pourtant (modestement) au tric-trac juste (après le portail) au-delà du porche, le cœur gai, assis sur les peaux des bovins qu’ils avaient dépecés eux-mêmes.
109
Puis autour d’eux, des hommes de garde3 et des serviteurs empressés ; les uns, coupaient le vin avec de l’eau dans des cratères, d’autres encore, lavaient des tables avec des éponges caverneuses4 , les apprêtaient et coupaient ensuite des viandes à foison.
Οδύσσεια
Οδύσσεια Α
96
Ὣς εἰποῦσ᾽ὑπὸ ποσσὶν ἐδήσατο καλὰ πέδιλα, ἀµβρόσια, χρύσεια, τά µιν φέρον ἠµὲν ἐφ᾽ὑγρὴν, ἠδ᾽ἐπ᾽ἀπείρονα γαῖαν ἅµα πνοιῇς ἀνέµοιο.
99
Εἵλετο δ᾽ ἄλκιµον ἔγχος, ἀκαχµένον ὀξέϊ χαλκῷ, βριθὺ, µέγα, στιβαρὸν, τῶ δάµνησι στίχας ἀνδρῶν ἡρώων, τοῖσίν τε κοτέσσεται ὀβριµοπάτρη.
102
Βῆ δὲ κατ᾽Οὐλύµποιο καρήνων ἀΐξασα· στῆ· δ᾽Ἰθάκης ἐνὶ δήµῳ ἐπὶ προθύροισ'Ὀδυσῆος, οὐδοῦ ἐπ᾽αὐλείου· παλάµῃ δ᾽ἔχε χάλκεον ἔγχος, εἰδοµένη ξείνῳ, Ταφίων ἡγήτορι, Μέντῃ.
106
Εὗρε δ᾽ἄρα µνηστῆρας ἀγήνορας· οἱ µὲν ἔπειτα πεσσοῖσι προπάροιθε θυράων, θυµὸν ἔτερπον, ἥµενοι ἐν ῥινοῖσι βοῶν, οὓς ἔκτανον αὐτοί.
109
Κήρυκες δ᾽αὐτοῖσι καὶ ὀτρηροὶ θεράποντες οἱ µὲν ἄρ᾽οἶνον ἔµισγον ἐνὶ κρητῆρσι καὶ ὕδωρ, οἱ δ᾽αὖτε σπόγγοισι πολυτρήτοισι τραπέζας νίζον καὶ προτίθεν τοἰ δὲ κρέα πολλὰ δατεῦντο.
Morceau choisi précédent
Morceau choisi suivant
Traduction

Cette traduction se veut la plus proche possible du texte antique. Le but étant de rendre ce texte dans son originalité pédagogique initiale. N'hésitez pas à nous contacter pour tout commentaire sur la traduction parallèle.

Traducteur : Jean-Claude Angelini
Copyright : Traduction © J.C. ANGELINI, 2014 / Mise en page © Citations-Antiques.com, 2017

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus