Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1446
  • Si tout partait en fumée, ce sont les narines qui feraient les distinctions.

Citation originale

εἰ πάντα τὰ ὄντα καπνὸς γένοιτο, ῥῖνες ἂν διαγνοῖεν.

Source

Maximes, 7

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Traducteur

Jean-Claude Angelini

Commentaire

Les yeux sont le moyen de distinguer les choses visibles mais d'autres sens seraient nécessaires pour distinguer les invisibles. Si tout n'était que roses, les narines feraient les distinctions...

Propos rapporté par Aristote (De sensu, 5, 443a 23).

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 28 janvier 2015 à 19:00

Citations similaires

  • S'il ne peut y avoir de bonheur dans une ville livrée à la sédition et dans une maison dont les maîtres sont en dissentiment, comment un homme qui est en lutte avec lui-même pourrait-il porter ses lèvres à la coupe de la vraie et pure volupté ?

  • Lorsqu'on jette un regard vif sur le passé dont le souvenir nous absorbe, si ce sont des maux que nous nous rappelons, nous éprouvons de la peine ; et de la joie, si ce sont des biens.

  • Ce n'est pas le ventre qui est insatiable, comme le dit la foule, mais l'opinion fausse au sujet de la réplétion illimitée du ventre.

  • Le rapport des caractères forme la parenté la plus intime.

  • Ne compose pas de poisons ; ne consulte pas de livres de magie.

  • S'il peut être permis à un mortel d'interpréter la pensée des dieux, je crois que c'est surtout dans leur manière d'agir avec les hommes issus de leur sang qu'ils ont manifesté leurs sentiments à l'égard des méchants et des hommes vertueux.

  • Ne mets ton plaisir et ton acquiescement qu'en une seule chose : passer d'une action utile à la communauté à une action utile à la communauté, en pensant à Dieu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus