Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2276
  • Quel sage, je veux dire des nôtres, pour lesquels la vertu est le seul bien, voudra nier que les objets même appelés par nous indifférents aient au fond quelque prix et que les uns soient à préférer aux autres ?

Source

De la vie heureuse, XXII

Époque

vers 58 ap. J.-C.

Traducteur

Joseph Baillard

Commentaire

Citation complète : Et après tout, quel sage, je veux dire des nôtres, pour lesquels la vertu est le seul bien, voudra nier que les objets même appelés par nous indifférents aient au fond quelque prix et que les uns soient à préférer aux autres ? Il en est dont on fait certain cas ; il en est que l'on prise fort haut. Ne nous abusons point : la richesse est de ceux qu'on doit préférer. « Pourquoi donc me railler, s'écriera quelqu'un, quand chez toi elles tiennent le même rang que chez moi ? — Veux-tu savoir combien je suis loin de leur donner ce rang ? A moi les richesses, si elles m'échappent des mains, ne m'enlèveront rien qu'elles-mêmes ; toi, atterré du coup, tu croiras te survivre et te manquer tout ensemble, si elles se retirent de toi. Chez moi les richesses ont quelque place ; elles ont chez toi la plus haute ; pour tout dire, elles m'appartiennent, toi tu leur appartiens.

Thème

Date d'ajout

Le lundi 28 mars 2016 à 9:00

Citations similaires

  • Quelle n'est pas la puissance des richesses quand le mortel que la fortune en a comblé sait leur associer la vertu et par elles grossir la foule des amis qui l'entourent !

  • On vante ceux qui méprisent les richesse, et l'on se garde bien de les imiter.

  • L'esprit des hommes est malheureusement plus prompt à applaudir aux richesses acquises par la fraude qu'à en prévenir les suites funestes.

  • Ôtez au sage les richesses, tous ses vrais biens lui resteront ; car il vit satisfait du présent, tranquille sur l'avenir.

  • N'épargne pas tes vaines richesses. Souviens-toi que tu es mortel. Jouirons-nous de nos richesses dans les enfers, emporterons-nous nos trésors ?

  • Le sage ne pense jamais tant à la pauvreté que quand il nage dans l'opulence.

  • L'élégance, le luxe, une vie recherchée, un train somptueux séduisent bien des hommes ; et de là cet amour effréné de la richesse. Je ne dis pas qu'il faille condamner celui qui s'enrichit par des moyens légitimes ; mais il faut toujours fuir l'injustice.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus