Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°1425
  • Des morts on ne dit que du bien.

Citation originale

τὸν τεθνηκóτα μὴ κακολογεῖν / De mortuis nihil nisi bonum.

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Commentaire

La première expression écrite connue de cet aphorisme se trouve dans l'œuvre de Diogène Laërce, "Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres" (IVe siècle), livre I, §§ 69-70, où il l'attribue au philosophe grec présocratique Chilon de Sparte, un des Sept Sages de Grèce (VIe siècle avant Jésus-Christ).

Au XVe siècle, le saint moine camaldule, Ambrogio Traversari, traduisit le livre grec de Diogène Laërce en latin. L'œuvre fut publiée en 1433 sous le titre de Laertii Diogenis vitae et sententiae eorum qui in philosophia probati fuerunt. Ce qui, dans l'atmosphère de la Renaissance avec la redécouverte des classiques anciens, popularisera considérablement cet aphorisme (avec beaucoup d'autres) conseillant le respect pour la mémoire des morts.

Source du commentaire

Wikipedia

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 21 janvier 2015 à 10:00

Citations similaires

  • Le destin a condamné tous les hommes à mourir ; mais mourir glorieusement est un privilège que la nature a réservé pour les hommes vertueux.

  • Le poète a la liberté et le droit de se donner la mort ; le sauver malgré lui, c'est le tuer.

  • Bientôt, tu ne seras plus que cendre ou squelette, un nom et pas même un nom ; et le nom n'est qu'un bruit, un écho.

  • Un homme survit après sa mort, et ses actions sont mises en tas à côté de lui.

  • Tous les morts sont égaux et Dieu commande aux âmes. Tous seront reçus dans les demeures éternelles, tous auront une commune patrie et les mêmes lieux attendent et les pauvres et les rois.

  • Un esprit ferme et élevé se trouve affranchi de toute espèce d'inquiétude et d'angoisse, parce qu'il méprise la mort qui remet tous les hommes dans l'état où ils étaient avant de naître.

  • Accorde un peu de terre aux morts privés de sépulture et ne trouble point la paix des tombeaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus