Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2838
  • Le maître lui-même, si toutefois il songe plus à se rendre utile qu'à briller, a bien soin, en maniant des esprits encore neufs, de ne pas surcharger d'abord leur faiblesse, mais de tempérer ses forces et de descendre à leur intelligence.

Source

Institution oratoire, II, 27

Époque

vers 95

Traducteur

Désiré Nisard

Thème

Date d'ajout

Le mardi 17 octobre 2017 à 14:00

Citations similaires

  • Quand les méchants se multiplient, le péché s'accroît ; mais les justes contempleront leur chute.

  • Je n'écoute pas ceux dont la main est tendue pour recevoir de l'or. Par leur comportement, je sens bien que le mal les a vite vaincus.

  • Déjà le vieillard éperdu crie à son fils de ne pas affronter le trépas ; c'est en vain, le jeune héros vole au combat, et, par le sacrifice de sa vie, il achète celle de son père, laissant aux races futures un modèle admirable de piété filiale.

  • Nous ne pouvons sentir par le corps que ce qui est présent et ce qui nous touche ; mais par l'esprit, notre sentiment s'étend au passé et à l'avenir.

  • Un élève qui n'en est encore qu'aux premiers éléments osera difficilement élever ses espérances jusqu'à son maître, et aspirer à reproduire une éloquence qu'il regarde comme le type de la perfection.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus