Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2061
  • Une fois lancé sur les flots, vous ne pouvez plus revenir : il faut voguer et suivre le vent qui vous entraîne.

Source

Fragments

Époque

VIIe siècle av. J.-C.

Traducteur

Ernest Falconnet

Commentaire

Citation complète : Quand vous êtes au port et que la mer immense semble dans sa colère battre les cieux, vous pouvez alors examiner de sang-froid si vous avez la force de braver ces dangers, si vous pouvez espérer de les éviter. Mais une fois lancé sur les flots, vous ne pouvez plus revenir : il faut voguer et suivre le vent qui vous entraîne.

Thème

Date d'ajout

Le lundi 23 novembre 2015 à 10:00

Citations similaires

  • Il y a, même dans les restrictions, une mesure : celui qui n’en tient pas compte se trouve à peu près dans la situation de celui qui s’égare par manque de limitation.

  • Nous supportons sans les blâmer les défauts auxquels nous sommes accoutumés.

  • Ce que nous devons exécuter après une étude préalable, nous l'apprenons par la pratique ; par exemple, c'est en bâtissant que l'on devient architecte, en jouant de la cithare que l'on devient citharède.

  • Beaucoup de choses contribuent à l'éducation des simples particuliers : d'abord l'absence d'une vie molle et sensuelle et l'obligation de pourvoir aux nécessités de chaque jour.

  • Celui qui gouverne, je m'affermis et me repose en lui.

  • Quand on dit que le plaisir n'est pas bon, on fait comme les hommes qui, ne sachant pas au juste ce qu'est le nectar, croient que les dieux boivent du vin, parce qu'il n'y a pas selon eux de boisson plus agréable que le vin.

  • Ô Zeus, dieu vénéré, terrible est l'espérance !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus