Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2444
  • La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper.

Source

Art poétique, III, 350

Époque

vers 20 av. J.-C.

Traducteur

François Richard

Commentaire

Citation complète : Il y a pourtant des fautes pardonnables. La corde de la lyre ne donne pas toujours le son que demandent la pensée et les doigts ; on veut une note grave, trop souvent celle qu'elle renvoie est aiguë. La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper. Qu'est-ce à dire ? Le copiste qui, malgré tous les avertissements, fait toujours la même faute, ne mérite pas l'indulgence ; on se moque du joueur de cithare qui bronche toujours sur la même corde. De même, celui qui toujours se néglige est pour moi comme ce Chérilus, chez qui je suis, en souriant, tout surpris de trouver deux ou trois bons vers ; et par contre, je suis furieux quand il arrive au bon Homère de sommeiller, sans songer que, dans un long poème, il est permis de se laisser un peu aller au sommeil.

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 6 juillet 2016 à 9:00

Citations similaires

  • Le maître lui-même, si toutefois il songe plus à se rendre utile qu'à briller, a bien soin, en maniant des esprits encore neufs, de ne pas surcharger d'abord leur faiblesse, mais de tempérer ses forces et de descendre à leur intelligence.

  • Un élève qui n'en est encore qu'aux premiers éléments osera difficilement élever ses espérances jusqu'à son maître, et aspirer à reproduire une éloquence qu'il regarde comme le type de la perfection.

  • Ne reçois point en dépôt le butin du brigand. Celui qui vole et celui qui recèle sont coupables du même crime.

  • Le sommeil est l'oisiveté de l'âme - qu'on l'appelle bonne ou mauvaise -, à moins que certains faibles mouvements n'arrivent jusqu'à elle, auquel cas les songes des gens comme il faut sont meilleurs que ceux du premier venu.

  • Tu peux toujours donner un cours régulier à ta vie, puisque tu peux aussi suivre le droit chemin et que tu peux encore concevoir et agir selon le droit chemin.

  • Tout ce que tu vois à portée de ta chair et de ton faible souffle, n'est ni à toi, ni dépendant de toi.

  • La verge et la correction donnent la sagesse, mais l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus