Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2444
  • La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper.

Source

Art poétique, III, 350

Époque

vers 20 av. J.-C.

Traducteur

François Richard

Commentaire

Citation complète : Il y a pourtant des fautes pardonnables. La corde de la lyre ne donne pas toujours le son que demandent la pensée et les doigts ; on veut une note grave, trop souvent celle qu'elle renvoie est aiguë. La flèche n'atteint pas toujours son but. Mais si, dans un poème, les beautés l'emportent, quelques taches ne me choqueront pas : l'inattention ou la faiblesse humaine les a laissé échapper. Qu'est-ce à dire ? Le copiste qui, malgré tous les avertissements, fait toujours la même faute, ne mérite pas l'indulgence ; on se moque du joueur de cithare qui bronche toujours sur la même corde. De même, celui qui toujours se néglige est pour moi comme ce Chérilus, chez qui je suis, en souriant, tout surpris de trouver deux ou trois bons vers ; et par contre, je suis furieux quand il arrive au bon Homère de sommeiller, sans songer que, dans un long poème, il est permis de se laisser un peu aller au sommeil.

Thème

Date d'ajout

Le mercredi 6 juillet 2016 à 9:00

Citations similaires

  • S'il ne peut y avoir de bonheur dans une ville livrée à la sédition et dans une maison dont les maîtres sont en dissentiment, comment un homme qui est en lutte avec lui-même pourrait-il porter ses lèvres à la coupe de la vraie et pure volupté ?

  • Lorsqu'on jette un regard vif sur le passé dont le souvenir nous absorbe, si ce sont des maux que nous nous rappelons, nous éprouvons de la peine ; et de la joie, si ce sont des biens.

  • Ce n'est pas le ventre qui est insatiable, comme le dit la foule, mais l'opinion fausse au sujet de la réplétion illimitée du ventre.

  • Le rapport des caractères forme la parenté la plus intime.

  • Ne compose pas de poisons ; ne consulte pas de livres de magie.

  • S'il peut être permis à un mortel d'interpréter la pensée des dieux, je crois que c'est surtout dans leur manière d'agir avec les hommes issus de leur sang qu'ils ont manifesté leurs sentiments à l'égard des méchants et des hommes vertueux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus