Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°2952
  • On éprouve moins d'indignation contre ceux qui se livrent ouvertement au désordre que contre ceux qui prétendent être vertueux, tandis que rien ne les distingue des hommes du vulgaire.

Source

Conseils à Démonique, 48

Époque

Ve siècle av. J.-C.

Traducteur

Aimé Marie Gaspard de Clermont-Tonnerre

Commentaire

Citation complète : Ne perdez jamais de vue que si les hommes de peu de valeur ont la liberté de faire impunément ce qui leur convient, parce que dès l'origine ils ont fait de cette liberté le fond de leur existence, les hommes entourés de l'estime publique ne peuvent négliger la vertu, sans que des voix nombreuses s'élèvent pour les accuser. On éprouve moins d'indignation contre ceux qui se livrent ouvertement au désordre que contre ceux qui prétendent être vertueux, tandis que rien ne les distingue des hommes du vulgaire, et c'est avec raison ; car si nous réprouvons ceux qui blessent la vérité seulement dans leurs paroles, comment ne pas mépriser des hommes dont la vie entière est une imposture ?

Thème

Date d'ajout

Le vendredi 27 avril 2018 à 14:00

Citations similaires

  • Ce n'est ni par un effet de la nature, ni contrairement à la nature que les vertus naissent en nous ; nous sommes naturellement prédisposés à les acquérir, à condition de les perfectionner par l'habitude.

  • Aucune des vertus morales ne naît naturellement en nous.

  • La vertu apparaît sous un double aspect, l'un intellectuel, l'autre moral ; la vertu intellectuelle provient en majeure partie de l'instruction tandis que la vertu morale est fille des bonnes habitudes.

  • Quand nous parlons du caractère de quelqu'un, nous ne disons pas que cette personne est sage et intelligente, mais qu'elle est accommodante et tempérante, tandis que nous louons le sage pour son état habituel ; et cet état louable, nous l'appelons vertu.

  • Il est naturel que celui qui se prescrit à lui-même les actions les plus estimables, accueille les hommes qui l'exhortent à la vertu.

  • Quoique l'ambition soit en elle-même un vice, elle est souvent l'occasion des vertus.

  • La louange convient d'un côté à la vertu, car par elle nous sommes susceptibles d'exécuter de belles actions ; tandis que les panégyriques exaltent également les actes qui relèvent du corps et de l'âme.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus