Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Rome antique
Citation n°2430
  • Combien d'exemples prouvent que, soit dans les écoles, soit dans la maison paternelle, un enfant peut également perdre ou conserver son innocence ! Le naturel et l'éducation font toute la différence.

Source

Institution oratoire, II, 4

Époque

vers 95

Traducteur

Désiré Nisard

Commentaire

Citation complète : Combien d'exemples prouvent que, soit dans les écoles, soit dans la maison paternelle, un enfant peut également perdre ou conserver son innocence ! Le naturel et l'éducation font toute la différence. Supposez un enfant naturellement enclin au mal, supposez qu'on aura négligé, dans le premier âge, de former ses mœurs et de les surveiller, la solitude lui fournira-t-elle moins d'occasions de se livrer à ses penchants vicieux ? En effet, le précepteur domestique ne peut-il pas être un homme dépravé ; et le commerce d'esclaves corrompus est-il plus sûr que celui d'hommes libres de peu de retenue ?

Thème

Date d'ajout

Le lundi 27 juin 2016 à 9:00

Citations similaires

  • L'enfant n'apprend dans la maison paternelle que ce qu'on lui enseigne, et dans une école il apprend encore ce qu'on enseigne aux autres. Il entend chaque jour approuver ou reprendre tantôt une chose, tantôt une autre.

  • Lorsque l'enfant écrit, apprend sa leçon ou médite, la présence du maître est inutile ; et quiconque survient pendant ce temps-là, précepteur ou autre, il dérange l'élève dans son travail.

  • Plût aux dieux qu'on n'eût pas à nous imputer à nous-mêmes les dérèglements de nos enfants !

  • Quelle est la meilleure manière de se venger de ses ennemis ? C'est de se montrer estimable.

  • On ne saurait croire combien la précipitation retarde les enfants dans la lecture.

  • L'enfant, quand il sait répéter ce qu'on lui a appris et marcher d'un pas assuré, brûle de jouer avec ses camarades ; il se met en colère et se calme sans motifs ; il change à tout instant.

  • Le bien se change aisément en mal : mais quand vient-on à bout de changer le mal en bien ? Que l'enfant ne s'accoutume donc pas, si jeune qu'il soit, à un langage qu'il lui faudra désapprendre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus