Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°260
  • Bien et mal sont tout un. Les médecins taillent, brûlent, torturent de toute façon et, faisant aux malades un bien qui ressemble à une maladie, ils réclament une récompense qu'ils ne méritent guère.

Citation originale

καὶ ἀγαθὸν καὶ κακόν [näml. ἕν ἐστιν] οἱ γοῦν ἰατροί, (φησίν ὁ Ἡ.,) τέμνοντες, καίοντες, πάντῃ βασανίζοντες κακῶς τοὺς ἀρρωστοῦντας, ἐπαιτέονται μηδὲν ἄξιοι μισθὸν λαμϐάνειν παρὰ τῶν ἀρρωστούντων, ταὐτὰ ἐργαζόμενοι, τὰ ἀγαθὰ καὶ τὰς νόσους.

Source

Maximes, 58

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Commentaire

Traduction de Jean-Claude Angelini : "(Il arrive que) le bien et le mal se rencontrent : Héraclite en donnait pour exemple les médecins qui tranchent, brûlent, percent et fraisent les patients, en leur faisant mal partout et demandent pourtant une rémunération qu'ils ne méritent pas de recevoir de ces patients, car ils leur font à la fois une guérison et une infirmité."

Thème

Date d'ajout

Le lundi 7 octobre 2013 à 19:00

Citations similaires

  • Il entrera dans la paix, il reposera sur sa couche, celui qui aura suivi le droit chemin.

  • Il attache de la honte à être vaincu par ses égaux, et de l'honneur à surpasser ses aînés.

  • Vivre avec des criminels, c'est s'exposer à mourir avec eux.

  • C'est se rendre coupable que de cacher un scélérat et de procurer au crime l'impunité.

  • Il est impossible à celui qui croit qu'on lui nuit, d'aimer ce qui paraît lui nuire, comme il est impossible d'aimer le dommage en lui-même.

  • Tout être animé est naturellement porté à fuir et à éviter ce qui lui paraît un mal et ce qui le cause, et d’autre part, à rechercher et à aimer ce qui lui parait un bien et ce qui le procure.

  • L'homme de bien ne redoute que l'infamie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus