Depuis 2013, diffusion du savoir antique à travers les citations.

Citations de la Grèce antique
Citation n°260
  • Bien et mal sont tout un. Les médecins taillent, brûlent, torturent de toute façon et, faisant aux malades un bien qui ressemble à une maladie, ils réclament une récompense qu'ils ne méritent guère.

Citation originale

καὶ ἀγαθὸν καὶ κακόν [näml. ἕν ἐστιν] οἱ γοῦν ἰατροί, (φησίν ὁ Ἡ.,) τέμνοντες, καίοντες, πάντῃ βασανίζοντες κακῶς τοὺς ἀρρωστοῦντας, ἐπαιτέονται μηδὲν ἄξιοι μισθὸν λαμϐάνειν παρὰ τῶν ἀρρωστούντων, ταὐτὰ ἐργαζόμενοι, τὰ ἀγαθὰ καὶ τὰς νόσους.

Source

Maximes, 58

Époque

VIe siècle av. J.-C.

Commentaire

Traduction de Jean-Claude Angelini : "(Il arrive que) le bien et le mal se rencontrent : Héraclite en donnait pour exemple les médecins qui tranchent, brûlent, percent et fraisent les patients, en leur faisant mal partout et demandent pourtant une rémunération qu'ils ne méritent pas de recevoir de ces patients, car ils leur font à la fois une guérison et une infirmité."

Thème

Date d'ajout

Le lundi 7 octobre 2013 à 19:00

Citations similaires

  • Le serviteur ne se corrige point par des paroles ; car il entendra, et ne répondra point.

  • Ne te laisse persuader par personne de prendre un méchant pour ami. De quel avantage te serait l'amitié d'un tel homme ? Il ne te sauverait point de la peine, de la ruine ; ce qu'il aurait de bien, il ne t'en ferait point part.

  • Voyez ce paon : si vous louez son plumage, il étale sa queue avec orgueil ; si vous le regardez en silence, il en cache les trésors. Le coursier, dans la lutte des chars, aime les applaudissements donnés à sa crinière bien peignée et à sa fière encolure.

  • Il y a des devoirs à observer envers ceux mêmes de qui nous avons reçu quelque offense.

  • Ne baissons pas les bras quand l'ennui nous étreint. Quand un tourment survient, il peut en naître un bien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus